Reunionweb
L'île de la Réunion à travers ses sites web

Les différents noms de l'île de la Réunion

Découverte > L'histoire > Les différents noms de l'île de la Réunion

Beaucoup de lieux changent de noms au cours de leur histoire, au gré des changement de régimes ou lors d'occupation. L'île de la Réunion a connu au moins neuf toponymes différents au cours de son histoire ce qui la rend unique en son genre.

    Dina Morgabim

  • en 1153, l'île était déjà connue des navigateurs arabes et le géographe Al Sharif el-Edrissi la baptisa Dina Morgabim (دينا مرغابن), l'île de l'ouest. Maurice pris le nom de Dina Arobi (Ile abandonnée) et Rodrigues celui de Dina Mozare (Ile de l'est).
  • Santa Apolonia

  • en 1507 Tristan de Cunha aperçoit l'île lors d'un voyage aux Indes et la nomme Santa Apolonia (Sainte Apoline) du nom de la sainte du jour (le 9 février). Ce sont aussi les portugais qui donnent le nom de Mascareignes à l'archipel, en hommage à Pedro Mascarenha qui avait débarqué à Maurice en 1505.
  • Pearl Island

  • au 17e siècle L'île était abordée par plusieurs navigateurs qui lui donnent des noms différents, Castleton, navigateur anglais, lui donne le nom de son bateau Pearl Island et un hollandais l'appelle Maskarenas parce qu'il dispose de cartes portugaises.
  • England forest

  • en 1613 Blackwell, un forban britanique y fait escale et rebaptise l'île England forest à cause de la luxuriance de sa végétation qui lui rappelle son pays.
  • Île Mascarin

  • En 1638, Les français, basés à Madagascar, prennent possession de l'île Mascarin au nom de leur roi mais ils ne l'occupent pas.
  • Île Bourbon

  • En 1649, Eugène de Flacourt, gouverneur français à Madagascar, débute la colonisation de l'île après en avoir dressé une carte. Celle ci est rebatisée île Bourbon du nom de la dynastie reignante.
  • Île de la Réunion

  • En 1793, sous la révolution l'île manque de s'appeller l'île de Jemmapes et devient île de la Réunion en hommage à la réunion des fédérés Marseillais et des gardes nationaux parisiens lors de a prise du palais des Tuilleries.
  • Île Bonaparte

  • En 1806, Le Général Decaen, en poste à l'île de France (nom de l'île Maurice alors), rebaptise la Réunion le nom d'île Bonaparte on se demande vraiment pourquoi. L'île gardera ce nom avant que les ennemis de Bonaparte la prenne.
  • Isle of Bourbon

  • En 1810, les anglais arrivent sur l'île et la rebaptisent de son ancien nom de Bourbon. L'île Bourbon sera rétrocédée aux français en 1815 par le traité de Paris et gardera ce nom monarchiste durant la Restauration et la Monarchie de juillet.
  • Île de la Réunion

  • En 1848, La Seconde République met un terme définitif à la monarchie en France. L'île reprend son nom révolutionnaire, Réunion. Mais surtout, elle va enfin appliquer l'abolition de l'esclavage.
  • Département de la Réunion

  • En 1946, la Réunion devient un département d'Outre-Mer (DOM).
  • Région Réunion

  • En 1982 naît la Région Réunion dans le cadre de la régionalisation. Chacune des régions d'outre-mer ne comptent qu'un seul département. Il est question un temps de la bidépartementalisation du DOM le plus peuplé (la Réunion) mais ce projet sera définitivement enterré en 2000.
  • Région ultrapériphérique

  • En 1997 la Région devient région ultrapériphérique de l'Union Européene dans le cadre du traité d'Amsterdam.

Cartes actuelles de l'île de la Réunion


Trouvez un hotel sur Booking.com