Reunionweb
L'île de la Réunion à travers ses sites web

Le zarabe - Découverte de l'île de la Réunion

Découverte > Les mots créoles > Le zarabe
Zarab est un mot créole qui désigne les indiens musulmans de l'île. Il sont le plus souvent originaire du Goudjerat ou de Bombay. Partout ailleurs, (à Paris) on appellerait ces gens des pakistanais mais à la Réunion, depuis leur arrivée comme engagés au 19e siècle; on les appelle zarab.
Au temps de l'engagement, on faisait précéder le nom de famille des immigrés par le nom de leur origine (voir Passeport ci dessous). Certaines personnes ont conservé cette particularité dans le nom, ainsi  «Chine» est un nom de famille répandu.
Pour les indo-musulmans, c'est le mot arabe ou l'arabe qui a été utilisé. On imagine donc très bien l'origine de ce mot.

passeport
zarabe
PASSE-PORT délivré à "l'arabe" Issop Daoud (Archives Départementales)

Une population de commerçants

A la suite de leur période d'engagement, beaucoup de zarabs sont restés sur l'île de la Réunion et, comme les chinois, ils ont prospéré en ouvrant des commerces. Les asiatiques issus de l'engagement ont ainsi acquit un poids économique très important dans l'île, attirant sur eux la jalousie et les attaques des créoles qui demandaient leur expulsion.

Après la première guerre mondiale, la départementalisation a permis la naturalisation de ces populations; les mentalités ont évolué et les créoles reconnaissent aujourd'hui que la réussite des zarab et des chinois est due à leur sens du commerce et à leur travail. D'autant qu'à l'heure actuelle, aucun métier ne concerve ce corporatisme de communauté.

Voir aussi :

Livre : Les indo-musulmans à la Réunion


Trouvez un hotel sur Booking.com