Reunionweb
L'île de la Réunion à travers ses sites web

Néna un tas produi péï dan boutik

Les produits de la Réunion dans votre
boîte aux lettres De l'hébergement à la cuisine, il n'y a qu'un pas que les guides de tourisme franchissent en un paragraphe. Je vais faire de même.

Les touristes à la réunion auront le choix pour goûter aux différents plats créoles de la cuisine réunionnaise. Par contre pour les 200.000 réunionnais expatriés et les autres les autres amateurs de caris de rougails et de boucané, il est parfois difficile de trouver les différents ingrédients pour cuisiner créole.

Le site Goutanou que je présentais en 2002 avait donné envie à beaucoup de lecteurs de s'approvisionner en salaisons péï ce qui ne pouvais être fait que si l'on avait des amis ou de la famille faisant le voyage. La vente par correspondance semble être une solution et la vente sur le web la solution la plus simple. Pourtant, les producteurs que j'ai rencontré au salon de l'agriculture (en découvrant bienvenue à la ferme) ne proposait que de piètre sites ou même aucun site web. Quand on voit parfois le besoin que certains producteurs ont de se faire connaître, on ne peut que s'appesantir sur l'absence de site digne de ce nom.

colis postal colistoufé Ce vide a donné l'idée à un RMIste de la Réunion de mettre en place une boutique en ligne qui vendrait les produits de différents artisants producteurs de l'île de la Réunion. Emmanuel Coeffier et Pascal Aubry ont donc créé une association qui a mis en place le site de boutique réunion (aujourd'hui disparu). Que le nombre de boutons ne vous rebutent pas, il y a possibilité de chercher ses produits par famille ou par producteur. Le principe est simple : vous avez deux tailles de colissimo, donc deux tarifs de frais d'envoi. Vous pouvez donc remplir votre panier jusqu'à ce que le coli soit plein. Il y a aussi la possibilité de demander des produits qui ne sont pas au catalogue, un forum est là pour répondre à toute demande. Grâce aux idées des clients, le site propose aujourd'hui des lentilles de Cilaos et bientôt des pendentifs en forme d'île (de la Réunion biensûr).

Cette initiative ne peut que satisfaire tout le monde, du producteur péï au consommateur lointain. Quand on voit le succès des colipays grâce à leur force marketing, on a envie de souhaiter le même succès à Emmanuel Coeffier et son équipe.


Reçevez le prochain article par mail


Trouvez un hotel sur Booking.com